Les règles du turf

Avant de nous intéresser de plus près aux règles du turf, appliquons nous à en donner la meilleure définition possible. On appelle turf le sport hippique qui comprend trois grandes catégories de courses. On distingue en effet les courses de plat, de trot et d’obstacle. Les paris sur les courses hippiques ont quasiment toujours existé, mais depuis peu, il est possible de parier sur les résultats de ces courses via internet. En effet, de plus en plus de sites de paris hippique en ligne vous proposent de miser de l’argent et parfois d’en gagner.

Attachons nous avant tout à définir précisément les règles des différentes courses.

 

Le plat

Le plat est en réalité une course de galop. Son but est extrêmement simple puisqu’il s’agit ici de parcourir le plus rapidement possible une distance donnée et d’arriver premier au poteau. La distance est déterminée au préalable et varie en fonction de la course de 1 à 4 Km. Afin de resserrer l’écart entre les chevaux, ceux ayant remporté les courses précédentes se voient affubler d’un handicap. Ici, il s’agit d’un poids supplémentaire censé les ralentir.

 

Le trot

En définitive, la course de trot est en certains points similaires à la course de plat. Le but est en effet là aussi de franchir le poteau en première position. Les seules différences résident dans la position du jockey qui ne se trouve plus sur le cheval mais dans un char (sulky) attelé au cheval, et dans le fait que le cheval ne doit à aucun moment passer au galop. Pour vérifier cela, on observe tous les mouvements du cheval en permanence.

 

L’obstacle

Plus long et plus physique que le plat, la course d’obstacle a toutefois des règles équivalentes. Le but est toujours de parcourir le plus rapidement possible la totalité de la distance mais cette fois, le parcours est plus long et parsemé d’obstacles que le cheval doit franchir. Ces obstacles peuvent prendre différentes formes comme des barres, des bassins ou encore des haies.

Pour parier sur le turf, rien de plus simple ! Il vous suffit de vous inscrire sur un site de pari spécialisé en turf. Le choix du bookmaker dépendra de divers critères que nous évoquerons dans un futur article. Vous effectuerez ensuite un dépôt du montant que vous jugerez possible de jouer. Rassurez-vous, tous les dépôts en ligne sont aujourd’hui extrêmement sécurisés et tous les modes de paiements sont acceptés. Choisissez ensuite le type de course que vous souhaitez jouer et bien entendu le type de jeu.

En effet, le turf a la particularité d’offrir un grand choix de jeu pour les parieurs. D’une manière générale, la totalité des jeux et courses sont soumises à des cotes. Une cote attribuée à un cheval vous indique combien vous pouvez gagner en fonction du montant de votre mise si vous décider de miser sur sa victoire. Comme pour les paris sportifs, plus la cote est faible, plus le cheval a de chances de gagner.