Rejouer un cheval gagnant : une bonne idée ?

Évaluer la performance de ce cheval quand il a remporté la course

Avant de parier à nouveau sur un cheval gagnant, il est avant tout indispensable de procéder à une évaluation approfondie des conditions qui ont permis à ce coureur permis de remporter la course. Dans ce cas, il est essentiel que le turfiste analyse les performances de ce cheval gagnant sous différents angles. Dans un premier temps, il serait judicieux de se demander si le cheval en question dispose réellement d’un talent de gagnant et d’une performance remarquable, ou si la chance lui a tout simplement souri durant cette course. Il faudrait également voir si le parcours auquel il a brillé a été parfaitement adapté à ses capacités en tant que cheval de course, sans oublier de déterminer si le cheval en question courait aux côtés d’autres chevaux de son calibre, ou s’il a bénéficié d’un avantage supplémentaire comparé aux autres concurrents. Afin de déterminer si le choix d’un cheval gagnant peut vous aider à remporter votre pari, il faudrait également se pencher sur l’évolution du parcours du cheval sur plusieurs courses, en particulier le nombre de victoires qu’il a remportées sur plusieurs courses.

 

Analyser les conditions de la nouvelle course

Les chevaux de courses peuvent être assimilés à des sportifs de haut niveau. Pourtant, à la différence de ces professionnels, ils ne peuvent pas maîtriser les conditions qui pourront les amener à la victoire. C'est pourquoi il est essentiel pour les parieurs d’examiner de près les nouvelles conditions auxquelles le cheval sera confronté lors de la prochaine course. Cette seconde étape permettra d’estimer s’il pourra facilement atteindre la victoire. Dans ce second cas, le parieur devra toujours baser ses analyses sur différents critères, en se demandant par exemple si la performance du nouveau lot de chevaux est similaire à celui de la course précédente, si le cheval gagnant est toujours monté par le même jockey ou s’il pourra affronter cette compétition et courir vers la victoire sur sa forme. Le parieur devra également comparer les conditions des deux courses : sont-elles identiques ? Quelles sont les différences et laquelle a été la plus avantageuse pour le cheval ?

 

Les éléments de comparaison des deux courses

Pour pouvoir comparer les conditions de course auxquelles le cheval a été confronté et sera soumis, le parieur devra se baser sur certains éléments. Il devra connaître les conditions météorologiques et déterminer si la température et les conditions climatiques sont à peu près identiques ou totalement différentes. Il devra également comparer l’état des terrains, s’ils sont lourds ou plutôt durs. Ensuite l’analyse comparative doit porter sur l’état de la piste pour les deux courses, entre autres sa nature en gazon ou en PSF, leurs sens respectifs avec une corde à droite ou une corde à gauche, les distances à parcourir ainsi que sa position par rapport à l’autostart. Il ne faut pas non plus oublier de se demander si son entraîneur l’a inscrit dans cette prochaine course pour des raisons autres que la victoire, c’est-à-dire se surpasser pour se préparer uniquement à une autre course.