Jouer au trio

De plus en plus populaire aux yeux des joueurs, le trio semble séduire par sa simplicité de jeu. A l’heure où le pari turf se démocratise avec l’apparition des paris en ligne, de plus en plus de joueurs amateurs se donnent en effet rendez-vous sur la toile pour tenter leur chance en pariant sur les courses hippiques. Les passionnés et les joueurs de l’ancienne école ne jurent que par le tiercé mais la nouvelle génération de joueurs semble lui préférer le trio, plus accessible et dont les règles sont on ne peut plus facile à comprendre.

Le but du trio est, comme son nom semble l’indiquer, de pronostiquer les trois chevaux qui arriveront en tête de la course. Ici, peu importe l’ordre d’arrivée, seul la présence des trois chevaux dans le peloton de tête compte. Une des particularités du trio est qu’il n’est possible de le jouer que sur les courses comptant plus de 8 chevaux au départ.

Prenons un exemple simple : Sur une course de trot, vous décidez de jouer un trio sur les chevaux numéro 5, 9 et 13. A l’arrivée les trois premiers dans l’ordre sont 9, 13 et 5. Vous gagnez ! Si les chevaux étaient arrivés dans l’ordre que vous aviez pronostiqué, vous auriez gagné la même chose.

La plupart des bookmakers proposent aux joueurs de placer 6 chevaux sur les 3 gagnants de manière à multiplier par deux vos chances de gagner. On appelle ce type de pari le trio combiné. En réalité, cela revient à effectuer deux trios.

Outre l’avantage de vous permettre de gagner dans l’ordre ou dans le désordre la même somme, le trio présente également un atout non négligeable. C’est en analysant les statistiques que vous vous apercevrez que les chances de gain au trio sont bien plus importantes que pour les autres types de paris turf. D’un autre côté, il reste difficile de pronostiquer précisément les 3 chevaux qui sortiront vainqueurs et le coût des paris trio reste élevé et peut augmenter fortement lorsque vous jouez un trio combiné.

Jouer sur les outsiders reste donc la meilleure façon de jouer le trio si l’on veut empocher des sommes intéressantes. Il est donc conseillé de connaître ces outsiders et de prendre en compte tous les paramètres de chaque course avant de parier (fatigue des chevaux, historique des courses, type de courses etc…)

Il faut également éviter les courses dites « ouvertes » où toutes les cotes sont équivalentes. Dans ce cas précis, faire le bon pronostic relève plus de la chance que de la réelle technique.

Bien que les gains soient relativement intéressants, ils restent raisonnable en conséquence de la simplicité de jeu du trio. Pour les joueurs préférant gagner un peu plus, il reste le populaire tiercé qui vous permet d’augmenter les rapports si vous trouvez les trois premiers chevaux dans l’ordre.